VOUS N’AIMEZ PAS LE SPORT ? ET SI VOUS TENTIEZ LE YOGA ?

yoga se mettre au sport

Rien que penser à l’idée de faire du sport vous ramène des visions d’horreur de vos cours d’EPS au collège quand vous aviez 12 ans ? Pourtant vous notez « Faire plus de sport » dans vos bonnes résolutions tous les ans depuis plus de 5 ans maintenant… ce qui n’a jamais été marqué d’un franc succès…

Vous avez tentez le fitness, la gym, la course à pied, la marche rapide, prendre les escaliers plutôt que l’ascenseur ou toute autre activité physique et sportive proposée par la salle de sport à côté de chez vous où vous n’êtes allée que 3 fois.

Rien n’y a fait. Le sport, ce n’est pas pour vous. Et pourtant, c’est quelque chose qui vous reste en tête constamment, vous aimeriez bien vous y mettre, pour vous et votre corps, sans tous les côtés négatifs. Mais peut-être n’avez vous pas encore tout essayé…

Le sport : il faut souffrir pour être belle

Deux composantes pourtant qui ne font pas plaisir à juxtaposer :

  • la pratique du sport est indispensable pour être en bonne santé;
  • faire du sport rime avec souffrance.

Un indispensable pour sa santé

On nous le rabâche régulièrement : pour notre santé, il est important de pratiquer une activité physique régulière. Il faut lutter contre la sédentarité, les bienfaits du sport étant très nombreux, tant au niveau physique que pour la santé mentale.

On peut se cacher bien longtemps derrière le fait que l’on marche jusqu’à l’arrêt de bus où jusqu’au garage de la voiture et donc se convaincre psychologiquement que ça fera bien assez de sport pour la journée… mais ça ne change pas la réalité ! Vous ne faites sûrement pas assez d’exercice physique au quotidien, et ce n’est pas bon pour votre corps.

Sans forcément penser musculation à tout prix, il est important d’avoir une pratique régulière du sport, et ce peu importe l’activité sportive choisie ou votre condition physique.

yoga pratiquer sport femme

Résignation à la souffrance

Sauf que voilà. Vous la connaissez l’injonction « Il faut souffrir pour être belle ». Vous l’avez entendue encore et encore, et vous en êtes aujourd’hui convaincue. Vous voulez brûler ces calories, muscler ses bras, perdre du poids, rester en forme,… peu importe vos motivations, vous savez qu’il n’y a qu’une seule solution : faire une activité sportive.

Alors, vous avez accepté de marcher en canard pendant 5 jours à cause des courbatures que votre footing bi-annuel vous inflige.

Vous avez accepté le fait que ces séances de renforcement musculaire soient importantes, même si, en pleine session de gainage, vous vous demandez vraiment pourquoi vous vous faites tant de mal.

Après tout, si on souffre, c’est que les muscles travaillent… Sauf que…

yoga toulouse pas besoin souffrir

Faire du sport sans souffrir, c’est possible !

Il n’est pas dur de comprendre que soulever des haltères de 5 kilos pendant 50 répétitions peut constituer une certaine vision d’horreur.

Même combat pour cette session d’abdos de 5 minutes sans vous arrêter qui ne vous fait pas rêver du tout ou cette séance de corde à sauter, même si c’est censé booster votre cardio.

Rien que d’imaginer « aller à la salle » avec toutes ces machines de torture vous donne des frissons.

yoga meilleur sport femme

Logique donc que vous fuyez « le sport » comme la peste même si vous savez que fondamentalement c’est bon pour vous.

Mais toutes les activités sportives ne font pas nécessairement souffrir ! Les grimaces de douleur, le souffle coupé d’effort, le visage dégoulinant de sueur, la sensation de ne jamais pouvoir y arriver,… ça n’arrive pas pour tous les sports !

Il vous est peut-être déjà arrivé par le passé de pratiquer un sport sans avoir l’impression de faire réellement d’effort. Vous étiez fatiguée certes, mais c’est arrivé dans un second temps, et vous en avez peut-être même fait abstraction pour profiter du moment présent. Au moment de l’effort, vous n’aviez pas vraiment l’impression de pousser plus que ça.

On peut retrouver cette sensation :

  • dans des sports collectifs, volleyball ou basket par exemple, où l’esprit de jeu passe avant la pratique sportive en elle-même;
  • quand on danse, quand vous vous concentrez plus sur une chorégraphie que sur la culotte de cheval que vous essayez de perdre ou bien les abdominaux que vous essayez de vous dessiner.

Le tout est de ne pas associer le sport qu’à la douleur et à la souffrance. Vous pouvez également passer un bon moment tout en faisant du bien à votre corps et ne pas attendre l’après effort (« enfin, c’est terminé ! ») pour ressentir cette sensation de bien-être.

yoga pratique douce pour les femmes

Le yoga : une pratique douce

Il existe beaucoup de sports qui n’ont pas la côte auprès des « vrais » sportifs. Et le yoga en fait partie.

Pourtant, vous serez très vite surprise par les nombreuses courbatures qui peuvent arriver dès le lendemain de votre première séance de yoga.

On loue souvent la natation pour son côté très polyvalent au niveau du travail du corps. La nage est très largement détrônée par le yoga qui est une activité sportive qui offre une pratique très complète de votre corps (y compris ce petit muscle dont vous ne soupçonniez même pas l’existence…).

Mais contrairement à beaucoup de pratiques sportives très agressives, le yoga est une pratique très douce du sport, centrée sur le bien-être et l’écoute de son corps.

S’il peut arriver de retrouver des éléments du renforcement musculaire (comme des gainages, des planches, faire le pont, etc.), ces exercices sont toujours limités dans le temps et encadrés de postures et mouvements plus doux qui vous apporteront bien plus de sensations agréables que de souffrance. On est davantage dans une dynamique d’étirements qui renforcent à terme votre souplesse plutôt que de la démonstration de force.

Certaines postures, en plus de faire travailler vos muscles pourraient bien considérablement vous détendre et vous permettre d’évacuer les tensions de votre corps tout en douceur.

yoga pratiquer chez soi cours en ligne

Pratiquer chez soi

Un des principaux avantages de ce sport est également qu’il demande très peu de matériel (un simple tapis suffit voire même rien du tout si jamais vous avez de la moquette chez vous !).

Grâce à Internet aujourd’hui, il est également très facile de trouver tout un tas de cours gratuitement sur Internet, ce qui vous permettra de pratiquer chez vous, sans vous poser la question de la motivation d’aller jusqu’à une salle extérieure. Vous déroulez votre tapis, lancez une vidéo et vous êtes prête pour votre séance !

Si vous n’avez pas de problème avec l’anglais, nous vous conseillons la chaîne Youtube d’Adriene Mishler « Yoga With Adriene » qui a un don pour voir au travers de votre écran en décrivant les faiblesses que vous pourriez avoir (jambes qui tremblent pendant une posture compliquée, nécessité de fléchir les genoux car votre souplesse n’est pas la même que la sienne,…).

Adriene est une figure incontournable du yoga sur la toile et propose plus de 500 vidéos de yoga, de quoi trouver votre bonheur !

Du côté des français, nous pouvons vous conseiller la chaîne Youtube de Carine Castet ou celle de Sandra Insoha, adaptée pour les débutants.


La pratique d’une activité physique est essentielle à tous les âges, pour les jeunes comme pour les seniors. Pas besoin de 6 séances par semaine, une pratique modérée suffit à faire le stock d’endorphines et lutter contre nos modes de vie trop sédentaires.

Le yoga fait du bien à la tête et au corps : vous prenez un véritable temps pour vous sans faire de l’exercice physique un calvaire. Vous vous demanderez bientôt pourquoi n’avez-vous pas testé ça plus tôt !

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *